Soins quotidiens et hygiène du chat


Même s'il passe beaucoup de temps à faire sa toilette, vous devez aussi vous occuper de son hygiène et surveiller régulièrement ses yeux, ses oreilles, ses dents et son pelage.

Soins des yeux

Vérifier que le coin des yeux n'est pas encombré de croûtes et d'impuretés ou ne suinte pas, car chez certains chats, les sécrétions des glandes lacrymales s’écoulent et laissent des sillons brunâtres inesthétiques. Nettoyez-les régulièrement à l'aide d'une compresse imbibée d'eau tiède ou de sérum physiologique. Essuyez tout doucement le contour de ses yeux de l’intérieur vers l’extérieur. Laisser les impuretés s'accumuler risquerait de provoquer une maladie. Pour contourner les désagréments des yeux rouges ou les écoulements, il est important de les nettoyer quotidiennement en toute délicatesse. Attention : il ne faut jamais utiliser de collyre, à moins qu'il n'ait été prescrit par votre vétérinaire.

Soins des oreilles

II faut nettoyer de manière régulière les oreilles à l’aide d’un produit adapté que vous trouverez chez votre vétérinaire qui pourra, si vous avez des doutes, vous apprendre les gestes à effectuer. Mais de toutes façons le recours au Coton-tige est à proscrire. En effet, vous risquez d'enfoncer les saletés au fond du conduit et de blesser le tympan. Il faut évacuer le cérumen qui s'accumule qui pourrait être à l'origine d'affections comme les otites. Attention, l'anatomie de l'oreille est différente de la nôtre. Le conduit est en forme de "L" descendant verticalement avant de former un angle droit.

Pour bien nettoyer les oreilles, placez-le de façon confortable sur une table ou sur vos genoux, tenez fermement son oreille vers le haut, injectez du produit dans le conduit. Massez ensuite doucement l'oreille entre vos doigts pour une bonne répartition du produit. Essuyez ce qui ressort en utilisant du coton et attendez qu'il se secoue la tête. Essuyez bien à nouveau l'intérieur du conduit jusqu'à ce que le coton ressorte propre (il est normal au début d'avoir une petite quantité de cérumen brun sur le coton);

Si une mauvaise odeur se dégage de l’oreille, que l'animal se secoue la tête ou se gratte, il est possible qu'il souffre d'une infection, par exemple d’une otite ou de la gale de l’oreille. Il vaut mieux dans ce cas consulter le vétérinaire dès que l’on a un doute ou que l’on remarque les premiers troubles.

La gale chez le chat, du moment que l’on respecte les recommandations du vétérinaire, se soigne très bien.

Soins dentaires

Les dents sont le reflet de sa bonne santé !
 
Le saviez-vous ? Huit chats sur dix, âgés de plus de trois ans, ont des problèmes de dents et de gencives. Vérifiez donc régulièrement l'état des dents et de la gencive de votre chat, dès son plus jeune âge. Si vous observez une couleur jaunâtre à la base des dents, c'est probablement l'apparition de tartre. Une pointe de sang au-dessus des dents peut être le signe d'infections gingivales.
 
En cas de gingivite grave, ils peuvent avoir de la difficulté à s'alimenter et perdre du poids. Votre vétérinaire préconisera sans doute l’extraction des dents abîmées et un détartrage aux ultrasons, afin de retirer délicatement la plaque et le tartre, sans endommager la surface des dents.
 
Pour entretenir les dent, vous pouvez avoir recours à des aliments spéciaux pour lutter contre la plaque dentaire. S'il mange de la pâtée, donnez-lui plutôt des croquettes, car elles contribuent au nettoyage des dents.

Donner un médicament

Faire avaler un médicament peut être fastidieux. Ses réactions peuvent varier et plus on insiste, plus il est intolérant. Il est donc nécessaire de connaître quelques astuces pour réussir cette épreuve.

S'il se laisse facilement faire, il suffit de recourir à un aliment qu'il apprécie. Vous pouvez alors dissimuler le cachet dans de la pâtée. Vous pouvez également appâter votre compagnon avec un morceau de ton, de sardine ou de jambon et lui faire prendre son comprimé dans la foulée.

Par contre, s'il se refuse à tout traitement, voire se montre défensif, protégez-vous des griffures, et il faut alors envisager des méthodes plus autoritaires !

Face à un chat qui refuse catégoriquement son comprimé et qui se montre défensif, protégez-vous des griffures. Pour cela, demandez à un proche de vous aider à le tenir en s’occupant de ses pattes pendant que vous lui donnez le traitement. Déposez le comprimé au fond de sa gorge et en maintenant sa mâchoire fermée, massez-lui la gorge pour déclencher la déglutition.

Couper les griffes

Les griffes d'un chat qui vit à la maison ou en appartement,surtout s'il ne sort jamais, doivent être coupées régulièrement à l'aide d'un coupe-griffes. Ce n'est pas très difficile et cela évitera qu'il n'abîme vos fauteuils , vos rideaux ou se fasse mal.

Il est fortement recommandé d'habituer le chaton dès son plus jeune âge. Il faut commencer par le caler fermement contre vous. Avec une main, appuyez doucement sur la base du doigt pour faire sortir la griffe. De l'autre main, glissez le coupe-griffes. Attention ! Il ne faut couper que la partie transparente, qui n'est pas sensible. Mais attention, la partie rose est innervée et vascularisée et ne doit pas être touchée. Au début, coupez le minimum, pour être sûr de ne pas lui faire mal. Lorsque le coupe-griffes est bien positionné, sectionnez le bout de la griffe. Votre chat a cinq griffes aux pattes avant et quatre aux pattes arrière.

Attention : il est interdit de faire pratiquer l’ablation des griffes. C’est une intervention heureusement interdite en France.