Ophtalmologie vétérinaire


L'ophtalmologie fait partie des consultations vétérinaires. C’est, par définition, une activité chère à nos yeux qui s'est rapidement développée ces dernières années en médecine vétérinaire. Elle se consacre à l'étude des maladies dans le domaine oculaire. À l'heure actuelle, les mêmes examens et chirurgies que chez l'homme peuvent être effectuées sur les animaux. Un matériel très performant est maintenant employé par les vétérinaires ophtalmologues ayant suivi une formation spécifique.

Prenez rendez-vous avec votre clinique vétérinaire à Mulhouse. Vous pouvez le faire par Internet, 24h/24, même en dehors des horaires d’ouverture de la clinique, en cliquant sur le bouton ci-dessous :

La vision chez les animaux

Le chien et le chat voient beaucoup mieux que l'homme la nuit, mais leur capacité à distinguer des détails est bien plus mauvaise que la nôtre. Si nous voyons bien un objet à 20 m, ils ne pourront pas le distinguer à plus de 6 m. En réalité, ils ne voient les détails d'un objet que s'il est placé à moins de 50 cm. Contrairement à une idée reçue, le chien ne voit pas en noir et blanc, il distingue mal les couleurs et a une légère myopie. La vision du chat et du chien est adaptée à la perception des mouvements, par exemple, le déplacement d’une proie.

Consultation d'ophtalmologie

Si vous voyez que votre animal de compagnie a :

  • un œil fermé signe de douleur aiguë,
  • un œil rouge,
  • un œil qui pleure,
  • du pus dans l'œil,
  • un gros œil,
  • un œil crevé,
  • la modification de la taille d'une pupille,
  • un changement de couleur de l'œil,

c'est que votre animal a peut-être une infection et qu’il a certainement besoin de soins.

Une consultation chez votre vétérinaire aura pour but d'évaluer la vision de l'animal de diagnostiquer et de traiter les affections des yeux des chiens, des chats et des nouveaux animaux de compagnie. On pratique d’abord un examen clinique général complet de l’animal, car de nombreuses pathologies oculaires sont la conséquence ou l’expression de maladies générales, mais il est courant de réaliser des examens complémentaires pour orienter ou affiner le diagnostic.
 
Soyez rassuré, si votre vétérinaire praticien traitant a mis en évidence un problème nécessitant l'avis d'un cabinet vétérinaire dont la spécialité est l'ophtalmologie ou une chirurgie spécifique, il vous proposera le nom d'un spécialiste chirurgien ophtalmo près de chez vous, pratiquant ce type d’opération.

Les maladies des yeux chez les chiens et les chats

L'ulcère de la cornée

L'ulcère cornéen correspond à une rupture de la partie externe de la cornée. Le diagnostic se fait souvent à l'aide d'un colorant vert, la fluorescéine, qui permet l’exploration de l’œil pour mettre en évidence l'ulcère. L'œil est fermé à cause de la douleur ressentie par l'animal. Si l'ulcère est peu profond, un traitement local à base de collyre ou de pommade ophtalmique antibiotique, associé à une gestion de la douleur, suffit généralement à obtenir la guérison de l’ulcère en quelques jours. Par contre, si l'ulcère est vraiment trop important, un traitement chirurgical sera nécessaire.

La cataracte

C'est une pathologie de l'œil liée à l'opacification du cristallin, normalement transparent. C’est généralement le vieillissement qui est à l’origine de l’opacification du cristallin. Une cataracte importante entraîne la cécité de la vue. En effet, un œil tout blanc occasionne dans 100% des cas un aveuglement total de votre animal. Vous pouvez repérer les premiers signes si votre chien ou votre chat se cogne, ne marche pas tout à fait droit, s'il sursaute lorsqu'il voit quelqu'un apparaître devant lui.

Cataracte chez un chien
Cataracte chez un chien

La cataracte peut s'opérer, même à  un âge avancé, si votre animal est en bonne santé (demandez conseil à votre vétérinaire traitant qui saura vous orienter). L’opération est ambulatoire (une journée d’hospitalisation). Dans certains cas, l'opération est impossible. Agissez rapidement.

Le glaucome

Comme chez l'être humain, c'est une pathologie dégénérative du nerf optique entraînant une perte progressive de la vision du chien ou du chat. Le glaucome est le résultat d'une augmentation de la pression oculaire interne. Le traitement du glaucome consiste à soulager la pression intraoculaire par une intervention chirurgicale qui doit se faire en urgence dans les plus brefs délais. Cela permet d'éviter des dommages irréversibles, car la vue de votre animal peut s'en trouver affectée.

L'uvéite

C'est l'inflammation d'une partie ou de la totalité de l'uvée, région intermédiaire de l'œil, située entre la cornée et la pupille. Si l'uvéite ou sa cause ne sont pas traitées, cela peut laisser des lésions irréversibles sur les yeux de l'animal. Lorsque cette inflammation est présente, l'œil paraît "trouble". L'uvéite est souvent à l'origine d'autres pathologies oculaires: conjonctivite, œdème cornéen, œdème irien, etc. Le traitement de l'uvéite consiste à soigner autant sa cause que son symptôme caractéristique.

Les pathologies de la rétine

Les maux de la rétine constituent une cause majeure de malvoyance. La rétine n'est pas épargnée par les maladies oculaires touchant les chiens et les chats. Ils peuvent souffrir entre autres d'un décollement de la rétine.
Cette pathologie est fréquente chez le chat. La perte de vue est progressive et entraîne une cécité totale. De nombreuses races de chats sont sujettes à cette pathologie. De même qu'une atrophie progressive de la rétine (ARP) fait perdre les capacités visuelles nocturnes chez les chiens âgés de 1 à 5 ans, puis les aveugle totalement vers 5 à 8 ans.

La chlamydiose féline

Maladie très contagieuse qui se transmet de chat à chat (souvent présente dans les élevages félins ou les refuges). Elle a pour origine une conjonctivite qui commence souvent par un œil avant d'atteindre le second avec écoulement de larmes , paupières rouges, gonflées et clignement de l'œil. Des écoulements épais au niveau des yeux et du nez, le chat éternue, il est fatigué et peut aussi avoir de la fièvre.

La péritonite infectieuse féline

La PIF est une affection très grave incurable et mortelle touchant essentiellement les jeunes chats. Le chat développant une péritonite infectieuse féline affichera une fièvre élevée pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Elle sera suivie d'un amaigrissement avec quelquefois l'apparition d'un épanchement abdominal ou thoracique.
Malheureusement, il n'existe actuellement aucun vaccin disponible en France contre la PIF.